Un test (de recrutement) se passe et se restitue !

Le 22/12/2011 je reçois dans ma messagerie personnelle un nouveau témoignage d’une personne ayant récemment passé le test PSV20 édité par la société ASSESSFIRST.

Je le copie/colle ci-dessous sans le modifier et en prenant soin de rendre anonyme le contenu du message.

Bonjour,

Une société (secteur d’activité anonymisé) m’a fait passer un test de personnalité PSV20 de la société ASSESSFIRST.
Je le passe mais malgré ma demande je n’ai toujours pas eu les résultats (uniquement une lecture par téléphone de la synthèse). Or je sais en cherchant sur le Net que le rapport est bien plus complet et mes interlocuteurs font un peu comme s’ils ne savaient rien.
Cela m’exaspère un peu et j’aimerais savoir quels étaient mes recours possible et mes droits quant à cette passation, leur dire que je suis en droit d’avoir les résultats est fait mais ensuite lorsque l’on se met a vous dire « ah bon ? on doit vous remettre les résultats ? » ?

Aux deux autres questions posées à mes employeurs (validité prédictive et compétence de la personnes qui évalue) : pas de réponses non plus.

voilà, au cas où vous pourriez m’éclaircir sur ce point je vous en remercie.

Cordialement
Anonymat préservé

Je reçois régulièrement ce type de message mais cette fois-ci je décide par ce billet de blog de rendre publique l’information ainsi que ma réponse. J’espère ainsi que nous connaîtrons l’issue de cette affaire.

Après avoir envoyé le tweet ci-contre,  voici la réponse que j’ai envoyée par mail à l’intéressé :

Bonjour et merci pour votre message.

Vous avez bien fait de demander une restitution de votre passation et aussi de vous inquiéter de la validité prédictive de ce test et de la compétence de l’évaluateur. Je conseille de le faire avant la passation mais je sais aussi que cette attitude peut-être mal vue et votre candidature faire l’objet d’une attitude discriminatoire.

Je vous invite à suivre à présent cette procédure :
– Lisez cette page : http://www.centraltest.fr/ct_fr/infoDeontologieFR.php
– Contacter Assessfirst pour leur demander de vous indiquer les préconisations formulées à leurs clients et demander éventuellement 1conseil sur la façon d’agir. Vous trouverez leur blog facilement et y posterez 1commentaire si vous voyez que la réponse tarde à venir.
– Vous devriez trouver aussi des précisions utiles sur ce site ECPA – Les Editions du Centre de Psychologie Appliquée www.ecpa.fr/.
– Si vous n’obtenez finalement pas gain de cause, demandez à l’entité qui vous a fait passer le test de supprimer toutes vos données personnelles et de vous confirmer cette action.
– Si vous avez un doute sur la question ou n’obtenez pas de réponse, n’hésitez pas à contacter la CNIL.
– Dites-vous bien que si vous avez souffert de cette expérience, en la passant sous silence, d’autres connaitront le même sort et c’est ainsi que les mauvaises pratiques perdurent en toute impunité.
– Tenez-moi informée.
– produisez ces liens en cas de besoin :

Je précise avoir bon espoir qu’une réponse soit apportée par l’éditeur du test compte tenu de la réactivité dont il a fait preuve en répondant moins d’une heure plus tard à mon tweet :

Un DM ensuite envoyé par David Bernard m’informe de la politique d‘Assessfirst en matière de restitution, accessible par ce lien => http://bit.ly/u63pVq

Ce billet est certes intéressant et nous en apprend plus sur les préconisations formulées par Assessfirst aux évaluateurs mais ne comporte pas l’information recherchée par celui qui prenait « conseil » auprès de moi.

Nous serons plusieurs à apprécier connaitre la suite donnée à sa requête. Peut-être aurons nous prochainement plus d’informations dans la zone commentaire de ce billet.

A lire sur le même sujet :

– Tests de recrutement : vos droits et vos obligations | ow.ly/a7dMy 

—————————————————————————————————————————————————

Cliquez ici pour voir les commentaires de ce billet.

Téléchargez les slides “Quand les médias sociaux tissent la toile des relations professionnelles”

Nous annoncions par ce billet « Quand les médias sociaux tissent la toile des relations professionnelles » avoir la chance d’être invités à participer au premier Atelier RH du 04/11/2011, organisé conjointement par le CEFOP et le CIFFOP.

 

Les Ateliers RH du Ciffop et Cefop

View more presentations from Carole BLANCOT

 

 

 

 

Introduction à la notion de personnalité & traits de personnalité

Faire un podcast de 8 minutes sur le sujet est aberrant tant il y a à dire mais si j’ai tenu à le faire c’est pour vous enseigner que :

– les psychologues ne cautionnent pas l’usage de pratiques non valides en entreprise en matière de recrutement lorsqu’il s’agit (de tenter) d’évaluer la personnalité,

– toute pratique de test (dont ceux de personnalité) comporte des règles éthiques que vous devez avoir à l’esprit si vous êtes amené à les passer :

  • la personne qui fait passer les tests doit être compétente et vous êtes en droit de lui demander de vous le prouver,
  • elle doit garantir la confidentialité et informer la personne testée de son droit de posséder les résultats de ses propres tests (restitution),
  • si la validité prédictive (pertinence quant à la finalité poursuivie) d’une pratique de recrutement n’est pas garantie, refusez de passer le test.

Si vous représentez une entreprise :

  • n’achetez pas un test qui ne soit pas étalonné et réputé fiable, valide, sensible ni les services de personnes non habilités pour les les faire passer, les interpréter et les restituer,
  • ne faites pas passer un test projectif ou un test d’intelligence là où il vous voudrait faire passer un test de personnalité,
  • il est de votre responsabilité de ne pas faire pratiquer dans votre enceinte des pratiques tout autant absurdes qu’inefficaces mais toujours nuisibles (graphologie, astrologie, numérologie…) et si vous le faites toutefois, assumez vos responsabilités et ne venez pas vous plaindre des conséquences.

La psychologie différentielle et la psychologie expérimentale sont des spécialisations très difficiles (pour ceux qui comme moi manient mieux les lettres que les chiffres) parce qu’elles impliquent de recourir à l’analyse (multi)factorielle de données pour confirmer ou infirmer des hypothèses formulées sur certains comportements humains. Méconnues du grand public elles sont des enseignements scientifiques dont vous ne trouverez les conclusions que sur les bancs de la Fac ou dans les revues scientifiques (publiées en Anglais pour la plupart). L’un des professeurs qui aura le plus marqué mes études pour ce qui concerne la méthode expérimentale est Jean-Pierre Deconchy.

Introduction à la notion de personnalité at #Psycho différentielle by caroleblancot

Vie pro – vie perso sur les réseaux : 10 de mes secrets (partie 1)

Le sujet est à la mode… Certains s’expriment en leur nom, d’autres sous des pseudonymes. Entre la transparence et l’anonymat nous sommes contraints à faire un choix.

Est-il encore possible ou désormais illusoire de cliver parfaitement son être et expression entre sphère professionnelle et personnelle ?

Je vous livre dans ce podcast de 11 minutes (la prochaine fois je parlerai plus vite) mes opinions et quelques uns de mes secrets. Dans une seconde partie j’approfondirai les illustrations et règles d’or.

Je suis ouverte au débat et je dédicace cet article à tous ceux qui ont fait le même choix que moi mais aussi à ceux qui pour des raisons de prudence ou de contrainte ont fait le choix opposé au mien.

Clivage vie pro/perso sur les réseaux: mon avis & 10 de mes secrets by caroleblancot

Extrait du code de déontologie du #Psychologue

Je dédicace ce billet à tous ceux qui :

  • se soucient de l’éthique sur la blogosphère, la twittosphère,
  • en entreprise,
  • en cabinet,
  • en silence (sans doute trop) agissent conformément à ce code sans que leur formation soit connue ou reconnue,

et j’invite ceux qui ont recours aux consultants et coachs en tous genre à valider préalablement les méthodes et techniques d’intervention de leur prestataire en n’omettant pas de contrôler leurs références et de valider leur expérience.

Je termine en précisant que d’aucuns sont meilleurs commercialement mais certainement moins habilités ou formés pour intervenir dans le contexte dans lequel il sont sollicités et, parce qu’ils ne sont pas assujettis à ce code, accepteront malgré tout la mission.

Je conclue en ajoutant que je ne fais pas l’usage de mon titre et n’ai pas prévu de le faire.
En revanche, certains enseignements restent ancrés en moi pour toujours et conditionnent la façon dont j’interagis avec autrui (prospects, clients, amis, proches, contacts).
Extrait du code de déontologie du #Psychologue by caroleblancot

Introduction à la notion d’intelligence

Si comme moi vous vous passionnez et/ou travaillez dans le secteur de la Gestion des Ressources Humaines, vous avez sans doute entendu à de nombreuses reprises des personnes évoquer la notion d’intelligence, à l’occasion d’un échange sur le recrutement par exemple (les tests d’intelligence), sur les méthodes managériales ou encore sur les évaluations dont font l’objet les salariés.

Voici ci-dessous quelques enseignements inculqués aux étudiants de psychologie (spécialisation psychopathologie). Je précise avoir fouillé 5 mètres cubes de cahiers et de notes prises lors de mes études de psychologie avant de publier un article synthétique sur le sujet 😉

Si un jour vous vous faites qualifier de débile profond, vous comprendrez que l’insulte est sans doute infondée mais plus grande qu’il n’y parait en vous souvenant peut-être de cet article.

Définition de l’intelligence

Aptitude à reconnaitre & comprendre les éléments d’une situation ou d’un problème en les comparant aux expériences passées pour s’y adapter et les maîtriser.

Les 3 types d’intelligence

  1. Abstraite : capacité à comprendre & à manipuler des idées abstraites & des symboles (avec mise à distance de la réalité). (Au-delà de 8/9 ans).
  2. Concrète : s’exprime dans la capacité qu’a un sujet de manipuler des objets et à les inclure dans des opérations complexes.
  3. Sociale : intelligence qui nous permet d’agir de façon raisonnable & adaptée dans des relations interpersonnelles.

Les 2 pathologies concernant l’intelligence

Les deux pathologies relatives à l’intelligence sont : les états démentiels et l’arriération mentale.

Pour ce qui concerne l’arriération mentale (les états démentiels ne sont pas l’objet de ce blog), la classification actuelle est la suivante :

  1. Les débiles profonds (dits « idiots » (QI <30) = 0.25% environ de la population
  2. Les débiles profonds (dits « imbéciles« ) (QI situé entre 30 & 50) = 0.75% environ de la population
  3. Les débiles moyens (QI situé entre 50 & 70) = 1% environ de la population
  4. Les débiles légers (QI situé entre 70 & 85) = 3.5% environ de la population

L’examen psychométrique de l’adulte

L’efficience intellectuelle maximum se situe entre 20 et 25 ans. Après il existe une détérioration physiologique progressive mais certaine.

Chez un sujet normal il existe au cours du vieillissement une diminution progressive des résultats aux tests d’intelligence.

  • La détérioration physiologique normale sera la baisse de l’efficience psychométrique observée normalement dans la la population en fonction du groupe d’âge considéré.
  • La détérioration pathologique sera la détérioration psychométrique supérieure à celle que l’on devrait observer à l’âge correspondant. Elle s’évalue à partir de l’indice de détérioration mentale. Si elle est pathologique, c’est synonyme d’une étiologie organique ou fonctionnelle.

L’examen psychométrique de l’enfant

  • Tests d’intelligence

Épreuves standardisées dans les conditions définies de façon très précises. Elles permettent de comparer un résultat individuel avec les résultats d’une population de référence, c’est-à-dire de situer le développement ou l’efficience d’un sujet donné par rapport à d’autres du même âge.

  • Notion d’âge mental

Avec le test Binet-Simon on ne mesure pas l’intelligence mais l’âge mental d’un individu. Il s’agit d’une échelle qui permet de repérer les fonctions mentales d’un individu sachant que l’âge mental d’un sujet est l’âge qu’il a lorsque l’on compare ses performances avec un groupe d’enfants de même classe d’âge.

  • Le QI

Selon Stern

QI = Age mental / Age réel * 100

Si l’age mental correspond à l’âge réel alors le résultat de cette formule est 100. A défaut, l’on repère un retard ou une avance dans le développement de l’intelligence.

Selon Wechsler

[Avertissement] La section qui suit porte sur une version du tests WISC antérieure à sa version actuelle (WISC-V, soit la 5ème édition du test sortie en 2016). Pour une information actualisée, reportez-vous à ces liens :

  1. ECPA par Pearson. (s. d.). WISC-V – Échelle d’intelligence de Wechsler pour enfants et adolescents – 5ème édition. Consulté à l’adresse https://www.pearsonclinical.fr/wisc-v
  2. CAIRN.INFO, & Grégoire, J. (2010, octobre). Les indices du Wisc-IV et leur interprétation. Consulté à l’adresse https://www.cairn.info/revue-le-journal-des-psychologues-2007-10-page-26.htm#

Le Wechsler Intelligence Scale for Children ou WISC est un test de David Wechsler pour les enfants de 6 ans à 16 ans et 11 mois) permet d’obtenir 3 chiffres :

  • QI global : permet de situer l’enfant par rapport à l’ensemble de son intelligence (par rapport aux 100 repères).
  • QI verbal : mesure une partie de l’intelligence concrète et une partie de l’intelligence abstraite (les capacités verbales sont très liées au système culturel dans lequel l’enfant évolue).
  • QI performances : mesure l’intelligence abstraite.

La comparaison du QI Verbal et du QI Performances permet de justifier le QI Global.

8 à 10 points représentent une fluctuation aléatoire banale. En revanche, une différence de 12 points entre les échelles est une fluctuation statistiquement significative et dépassant la normale.

Si le QI verbal est inférieur au QI Performance, les hypothèses explicatives suivantes peuvent être formulées :

  • présence de troubles du langage, de la lecture et de dysphasies de développement,
  • présence de difficultés affectives (carence affective, inhibition majeure, syndrome dépressif, mutisme grave voire psychose infantile),
  • présence de déficit auditif,
  • présence d’une atteinte organique.

Si le QI Performance est inférieur au QI verbal, les troubles moteurs, affectifs ou encore de la vision peuvent être suspectés.

  • Classification des niveaux d’intelligence de Wechsler

QI Zone %
130 et plus Zone très supérieure 2,2
120 à 129 Zone supérieure 6,7
110 à 119 Zone normale forte 16,1
90 à 109 Zone moyenne 50
80 à 109 Zone normale faible 16,1
70 à 79 Zone limite 6,7
69 et moins Zone de débilité 2,2

Conclusion et conseil

La pratique de ces tests (passation, analyse et restitution) est très encadrée et requiert une formation pointue (initiale et continue) de la part du praticien, aussi je vous invite à prendre des renseignements à son sujet avant de confier votre enfant ou votre cerveau à cette analyse. Demandez par exemple au psychologue son numéro ADELI et ses références.

Le marketing RH & la communication de recrutement – fidélisation

Dans ce billet j’annonçais mon intervention (sous la forme d’une conférence d’une heure) lors des Rencontres Annuelles des Responsables de la Communication Interne sur ce sujet Le marketing RH & la communication de recrutement/fidélisation (face à l’explosion numérique).
Il a été question du rôle, des techniques et des best-pratices de la Com’ interne en matière de recrutement et de motivation des salariés.

Je vous invite à consulter et/ou télécharger les slides de ma présentation.

Vos commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis

Types de fichiers autorisés: doc,pdf,txt,gif,jpg,jpeg,png.
Taille maximale des fichiers: 1mb.

Formulaire généré grâce à Fast Secure Contact Form

Pour recevoir les prochains articles de ce blog, entrez votre adresse mail ci-dessous :

Delivered by FeedBurner

Mon étude de cas : la communication interne face à l’explosion numérique

Rencontres des responsables de la communication interne 2011

La communication interne face à l’explosion numérique sera au cœur des débats pour la 9ème édition de cet évènement. Un beau programme cette année avec une attention particulière portée à l’articulation entre les réseaux sociaux d’entreprises et la communication.
Le responsable de la communication interne est-t-il le community manager interne ? Ce pourrait être la tentation à laquelle succomber, mais ce rôle serait des plus restrictifs pour cette fonction pivot de l’entreprise, trop souvent sous estimée et pourtant garante de la cohésion en interne.
Pour en parler et faire un état des lieux, de nombreuses entreprises viendront témoigner sur les thèmes essentiels et cœur de métier : gestion du changement, communication managériale, réseaux sociaux d’entreprises, web-tv, etc.

Télécharger le programme et le formulaire d’inscription

Le mercredi 08 juin 2011 j’aurai le plaisir d’animer pour le compte de SpotPink une étude de cas sur le sujet du rôle, des techniques et des best-pratices de la Com’ interne en matière de recrutement et de motivation des salariés.
Seront également abordées les questions :
– du positionnement de la Communication Interne dans le domaine du Marketing RH,
– des frontières entre les aspects personnels & professionnels pour ce qui concerne l’usage des médias sociaux,
SpotPink apportera enfin des éléments de réponse aux questions suivantes :
– Quoi, comment & pourquoi communiquer (en interne et externe) pour attirer les candidats recherchés et faciliter leur recrutement ?
– Les communiqués internes (type, contenu et fréquence) : quoi, quand, comment, pourquoi ?
– La communication évènementielle au service de la fidélisation des talents.

Voici le plan de mon intervention


Mon numéro ADELI

Rappels :

  • « L’usage du titre de psychologue est défini par la loi n° 85-772 du 25 juillet 1985 publiée au J.O. du 26 juillet 1985. Sont psychologues les personnes qui remplissent les conditions de qualification requises dans cette loi. Toute forme d’usurpation du titre est passible de poursuites ».
  • l’usage du titre et l’exercice des fonctions de psychologue impliquent le respect du code de déontologie de la profession, accessible ici sur Wikipédia. Vous pouvez télécharger le document par ce lien.

Je suis diplômée depuis 1997 mais je n’avais jusqu’alors pas procédé à l’enregistrement de mon diplôme de psychologue dans le fichier ADELI (Automatisation DEs LIstes).

Le répertoire ADELI qui recense les diplômes et les modalités d’exercice des professionnels de santé, du social et des psychologues a les textes de référence ci-dessous :

  • JO numéro 54 du 5 mars 2002 page 4118 – Loi n° 2002-303 du 4 mars 2002.
  • J.O. n° 278 du 29 novembre 2002 page 19654 – Arrêté du 14 novembre 2002 modifiant l’arrêté du 27 mai 1998 relatif à la mise en place d’un nouveau traitement automatisé de gestion des listes départementales des professions réglementées par le code de la santé publique, de la famille et de l’aide sociale.
  • Circulaire DHOS/P 2/DREES n° 2003-143 du 21 mars 2003 relative à l’enregistrement des diplômes des psychologues au niveau départemental.

J’ai récemment décidé pour des raisons personnelles, professionnelles et psychologiques aussi 😉 d’accomplir la démarche qui me permettrait d’obtenir enfin ce fameux numéro. J’ai décidé également de commémorer la mise en application et les suites de cette décision en publiant ce billet de blog sur ADELI et le code de déonotologie des psychologues.

Voici donc mon numéro ADELI : 78 93 1059 6

 

Enregistrement des diplômes des professionnels de santé, du social et des psychologues : répertoire ADELI

Vous êtes, médecin, pharmacien, chirurgien-dentiste, sage-femme, infirmier, infirmier de secteur psychiatrique, masseur- kinésithérapeute, orthoptiste, orthophoniste, audioprothésiste, pédicure-podologue, opticien-lunetier, ergothérapeute, manipulateur d’électroradiologie médicale, diététicien, psychomotricien, orthoprothésiste, podo-orthésiste, orthopédiste-orthésiste, oculariste, épithésiste, assistant de service social, psychologue, vous avez l’obligation de faire enregistrer votre diplôme au sein du répertoire ADELI (à l’exception des professionnels de santé exerçant dans l’armée).
(Arrêté du 27 mai 1998 – Journal Officiel du 17 juillet 1998).

Le répertoire ADELI : qu’est ce que c’est ?

  • ADELI signifie Automatisation DEs LIstes. Le fichier ADELI (Automatisation DEs LIstes) recense tous les professionnels de santé médicaux et para-médicaux tenus de faire enregistrer leur diplôme auprès de l’A.R.S. de leur département d’exercice.
  • C’est un système d’information national sur les professionnels relevant du code de la santé publique, du code de l’action sociale et des personnes autorisées à faire usage du titre de psychologue.
  • Il contient des informations (état civil – situation professionnelle – activités exercées).
  • Un numéro ADELI est attribué à tous les praticiens salariés ou libéraux et leur sert de numéro de référence et figure sur la Carte de professionnel de santé (CPS) pour des professionnels relevant du code de la santé publique.

A quoi ça sert ? Le répertoire ADELI permet :

  • De gérer les listes départementales de professions réglementées par le code de la santé publique, le code de l’action sociale et des familles et celles des personnes autorisées à faire usage du titre de psychologue.
  • D’attribuer la CPSqui permet pour les praticiens libéraux du secteur de la santé la télétransmission des feuilles de soins, pour des professionnels l’accès au réseau santé – social ainsi que la lecture des cartes Vitale des patients.
  • D’élaborer des statistiques permettant la fixation des quotas d’entrée dans les écoles de formation et une meilleure planification de l’évolution démographique des professions.
  • D’informer les professionnels:
    • pour la recherche d’un lieu d’implantation
    • sur les politiques de prévention à mettre en œuvre ou sur de nouveaux traitements,
    • sur des risques sanitaires,
    • pour les contacter en cas d’urgence,
  • De mettre en place des dispositifs de défense civile et de protection sanitaire des populations civiles (plan ORSEC).

Le répertoire est géré par les A.R.S., la coordination régionale permet de centraliser les informations auprès de la D.R.E.E.S. (Département des Méthodes et des Systèmes d’Information).
Une mise à jour permanente est assurée d’après les informations communiquées par les inscrits et la collecte auprès de certains établissements publics du département.
Un contrôle systématique des fichiers est prévu par l’envoi à chaque praticien, d’une fiche à actualiser, extraite du répertoire.

Les objectifs fixés par la réglementation :

Au terme de l’arrêté du 27 mai 1998, les objectifs du répertoire ADELI sont les suivants:

  • l’attribution d’un identifiant aux professionnels. C’est identifiant est l’identifiant principal du professionnel utilisé par les partenaires du secteur de la santé,
  • la tenue de listes de professionnels exerçant dans le département,
  • l’édition annuelle des listes de professionnels à porter au recueil des actes administratifs,
  • l’édition de listes nécessaires à la gestion des services,
  • l’édition d’étiquettes-adresses nécessaires à l’envoi aux professionnels des documents ministériels,
  • la gestion des autorisations de remplacement,
  • l’information des jeunes professionnels du secteur à la recherche d’un lieu d’implantation,
  • l’élaboration de statistiques fines permettant une meilleure planification des professions, la réalisation d’études démographiques sur ces professions, de projections et de prévisions,
  • la décision d’attribution de cartes de professionnel de santé (CPS) aux professionnels concernés et l’alimentation du Fichier image national professionnel santé (FINPS) géré par la CNAMTS, et du système d’information du groupement d’intérêt public (GIP-CPS) chargé de leur émission, distribution et gestion,
  • le contrôle du droit d’accès au réseau santé social (RSS).

Vous êtes psychologue et n’avez pas encore procédé à votre enregistrement ? Cliquez ce lien de la FFPP pour en savoir plus.

Seule en scène sur l’égalité Femmes-Hommes avec « Je suis Top ! »

Blandine Métayer, Je suis top par theatre10heures

Blandine Métayer, joue JeSuisTop tous les lundis et mardis au Théâtre Des Dix Heures de 19h00 à 20h15. Cette pièce propose des pistes de lecture sur les préjugés et les réalités féminines au travail. Mais pas que…. des propositions, des questionnements sur l’entreprise et les pratiques de discrimination. Comment celle-ci sont perçues et pratiquées. Depuis septembre, cette pièce s’intègre dans des programmes « Diversité et Parité » en Entreprise afin de sensibiliser hommes et femmes de toutes les générations sur les effets du plafond de verre et les sorties possibles.

« Je suis top », ou comment briser le plafond de verre est un seule en scène que j’ai eu la chance et le plaisir de découvrir le 14/03/2011 en compagnie de #Darling et de @flapinta. Je remercie au passage @fbrahimi de m’avoir informée de l’existence de ce spectacle.

Comment ne pas se reconnaitre dans le rôle de la femme stagiaire, épouse, mère, cadre et Top Manager. Je doute en revanche que le mari ou le DAF procèdent aussi aisément au mécanisme identificatoire 😉

Blandine Métayer aborde le sujet tabou du siècle mais phare des années 2011 et 2012 avec les mots et les valeurs qui ont été ceux de ma propre mère (merci maman chérie au passage pour l’éducation plutôt MLF que tu m’as prodiguée), avec humour et sagacité mais aussi avec perspicacité et de façon abréactive me semble-t-il.

Au delà de la qualité et de l’intérêt de son spectacle, je remercie sincèrement Blandine pour nos échanges qui ont suivi la représentation. J’ai découvert une femme accessible, chaleureuse, souriante, convaincue, déterminée et avertie. Elle est touchante, percutante et attachante.

Son seule en scène se joue aussi au sein des entreprises qui souhaitent aborder le sujet de l’égalité hommes/femmes sous un autre angle que celui de la simple mise en application des dernières dispositions légales dans le délai imparti (pour échapper à la pénalité financière assortie en cas de non application).

Si cet article et le sujet qu’il traite vous ont plu, je vous invite :

– à suivre la Page Facebook et le profil Twitter de Je Suis Top !

– à consulter le site à réserver vos places par ce lien http://www.jesuistop.fr/

– à débusquer et dénoncer tous les stéréotypes qui entravent la qualité et l’efficacité des relations au travail.