Je suis tombée dans la marmite du web… sans le faire exprès (en plus)

by Carole Blancot

Avertissement : le contenu de ce blog n’engage que moi et ne reflète que ma propre expérience (tu n’es pas obligé(e) de cliquer, lire, commenter, liker, partager mais si tu as attérri ici ce n’est peut-être pas un hasard).

Le web c’est la jungle mais cela tu l’apprends lorsque tu tombes dans la marmite…

L’image que l’on a d’une marmite est celle d’un espace étroit dans lequel on baigne jusqu’à bouillir.

La marmite du web elle, est immense, presque infinie en fait. Tous les jours tu peux faire trempette avec tes amis et des petits nouveaux qui arrivent. Dedans, se côtoient les enthousiastes, les naïfs, les attentifs, les inoffensifs, les opportunistes, les égoïstes, les jaloux, les généreux, les envieux, les acharnés, les égocentriques, les dépressifs, les subtils, les contemplatifs, les discrets, les menteurs, les manipulateurs, les vicieux, les fainéants, les stressés, les relayeurs de pépites, les veilleurs, les malins, ceux qui collent, les amnésiques, les méchants trolls et même ta soeur, l’ex de ton amoureux ou la mère de ton employeur.

Bref tu retrouves, via leurs URLs, les mêmes que ceux que tu croises, IRL, dans la rue.

En 2009 j’ai glissé dans la marmite sans m’en rendre compte. En 2010, finalement j’ai décidé de plonger pour rejoindre la catégorie de ceux qui ne font rien à moitié. J’ai compris que la marmite était profonde et recelait des trésors dans ses grands fonds. J’ai découvert que cohabitent les requins, les animaux aquatiques inoffensifs, les êtres brillants, j’ai admiré l’esthétisme de certains et perçu la fragilité de quelques proies.

Voici mes conseils (c’est du bons sens tu vas comprendre) :

  • ne pars pas dans la jungle sans ta trousse de trousse de secours et l’antidote qui te permettra de lutter contre les animaux vénéneux,
  • utilise ton lasso pour te nourrir parce que la nourriture est abondante et qu’il faut savoir capter ce dont tu as besoin,
  • écoute l’écho parce que la surdité pourrait bien te coûter cher,
  • ne juge pas trop vite les situations et les individus parce que tu pourrais bien dans quelques mois la vivre et te souvenir que tu manquais de maturité lorsque tu as posé ton jugement,
  • consulte ton rétroviseur lorsque tu avances parce que l’ennemi vient souvent par derrière,
  • si tu avances trop vite, n’oublie pas que le carburant est de plus en plus cher et que la prochaine pompe est à 5.000 lieues !  (Il va te falloir pousser à la main ton véhicule tôt ou tard. Tu as donc intérêt à ménager ta monture),
  • ne défriche pas trop vite parce que tu pourrais contribuer à l’intensification de la déforestation,
  • ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent parce que le mammifère de la webosphère est avant-tout un animal sociable,
  • regarde où tu mets les pieds avant de les poser parce que les serpents se cachent souvent sous les feuilles que tu écrases,
  • il y a de la nourriture pour tout le monde, souviens-t-en avant de voler celle des autres,
  • allège ton sac à dos et perce tes petites cuillères pour maintenir le rythme et suivre les autres,
  • observe Tarzan et prends exemple (lui a survécu, pourquoi pas toi ?),
  • remercie les éléments que tu croises pour ce qu’ils t’apportent parce que si tu ne le fais pas tu oublies l’essentiel !
  • Etc. Etc. Etc.

Ce n’est pas le sujet mais voici les recettes avec moi :

  • Je vous aime très très fort mais franchement vous y allez un peu fort sur les mentions (et un peu moins sur les RTs) :
  • Arrête de polluer ma messagerie et mes DMs Twitter en m’envoyant un message automatique qui contient des liens que je ne cliquerai jamais :
  • Arrête de cliquer n’importe quelle URL, tu véroles ton compte et ce dernier m’envoie un DM supplémentaire, inutile et qui de surcroît te fait passer pour un débutant : 
  •  Arrête de  me demander des choses que tu ne sais pas m’offrir (as-tu déjà reçu ce type de demande de moi ? En plus je ne comprends rien à ton billet et ton sujet ne m’intéresse pas) :
  • Évite quand même de faire des fautes d’orthographe lorsque tu commentes mes posts facebook publics :
  • Arrête de m’envoyer des mails et de croire en plus que je n’ai que cela à faire d’y répondre (rappel : le mail c’est HAS BEEN et en plus tu m’as déjà envoyé 5 DMs auxquels j’ai aussi répondu) !
  • Sans blague… tu as un blog !!? Mais moi aussi – j’en ai même 3 !! Pour autant, t’ai-je déjà envoyé ce type de message ? Arrête là tu m’énerves !
  • Arrête de mentir ! Tu n’as pas 42 ans ! C’est ridicule…
  • Arrête de me demander des échanges de liens, c’est fatiguant et franchement, j’ai beau réfléchir, je ne vois pas ce que je vais y gagner :

  • Oh j’ai reçu un sms via un inconnu de Foursquare (noter d’interdire de me contacter par ce biais) – Pfff

  • Toi vraiment cela se voit que tu suis bien… Décidément j’aime Foursquare, c’est une grosse valeur ajoutée dans ma journée !

  • C’est gentil mais quand même c’est beau l’espoir (et sinon j’adore recevoir plein d’invitations et de notifications de ce type parce qu’en plus je m’ennuie dans la vie…) :

  • Arrête de quémander des clics sur J’aime s’il te plait (tu pollues ma messagerie) :

  • Arrête de crâner tu vas finir par énerver tout le monde (tu n’es pas obligé d’abaisser les autres pour te mettre en valeur, tu sais ça !?? Non ? Ah dommage…) :

 

Pour conclure :

Soyez les bienvenus dans la jungle du 2.0 !!!

8 Responses to “Je suis tombée dans la marmite du web… sans le faire exprès (en plus)”

  1. De rien ma Carole, c’est sincère. J’aime beaucoup le ton de tes articles!
    Ah, le fameux procès;)
    Oui, oui, j’en suis ravie pour mon client. Justice lui a été rendue ;-)

  2. Merci ma Cécile tu es adorable ;) Bravo j’ai appris ce midi que tu avais gagné LE fameux procès ;) ))

  3. C’est tout toi ça;))) J’aime cet article!!!!!

  4. Merci Carole pour ton billet très intéressant, bien en phase avec nombre de mes constats personnels, et qui s’inscrit bien dans mes réflexions du moment. L’overdose 2.0 nous guette et apprendre à communiquer mieux et moins est un art difficile.

    Je pense qu’on s’est collectivement un peu emballé avec tout ce Web 2.0, qui met en avant le fait que tout le monde peut avoir son/ses média(s) personnel(s). Il faut sans doute doser mieux nos usages. Sauf pour quelques stars, le Web2.0 est majoritairement symétrique, alors envoyer des dizaines de milliers de messages, même pour la bonne cause, c’est aussi forcément recevoir des dizaines de milliers de messages en retour, et il faut pouvoir encaisser tout ça.

    Pour ce qui est de foursquare, je pense que la gamification a été poussée trop loin et qu’aujourd’hui le rapport TempsPassé/GainConstaté ne milite plus en faveur de l’usage d’un tel outil. Personnellement je ne l’utilise plus que comme une fonction annexe d’Instagram ou de DidThis, une sorte de base des lieux crowdsourcées qui n’a son utilité que dans un cadre bien précis, définis hors de cet outil.

    Je me suis lassé du Web2.0 à outrance et j’ai préféré en revenir à des activités très 1.0 (marcher, lire, écrire). Sur ce sujet, je conseille la lecture de « J’ai débranché’ » de Thierry Crouzet pour tous ceux qui aiment le Web social mais rêvent aussi de retrouver de nouveaux équilibres.

  5. J’ai bien ri!
    Ma petite leçon à moi c’est que même si certains « spécialistes » de l’identité numérique tentent de vous persuader du contraire, le 2.0 c’est un monde non compétitif: la stratégie gagnante est celle du dauphin (j’ai oublié qui a écrit l’excellent bouquin qui porte ce titre).
    et pour finir une question: faut-il laisser tomber foursquare?

  6. Impossible de ne pas rire (jaune quelques fois). So true !

    Et on appelle ça de la virtualité ? J’y vois plutôt une réalité parallèle…

  7. Trackbacks

Leave a Reply










8 + deux =